AntonellaFiori.jpg

Antonella Fiori vit et travaille à Marseille. Poète et enseignante, elle habite la trace et la vit dans ses déploiements, dans l'ouvert, dans l'ouverture, l'ailleurs, l'invisible, avec tout ce qu'elle comporte de fragile, de précaire, de révocable.

Bourse d'encouragement à l'écriture du Centre National du Livre en 2002. Poète inédite du Centre  International de Marseille en 1998. Lauréate du prix de poésie de la ville de Marseille en 1997

Deux recueils de poésie édités par les éditions Asphodèles collection confetti.

Poésies et nouvelles sont publiées dans les revues : Le Cahier du Refuge, Incidences, Haïku sans frontières, Poste Restante, Aléatoire, Poésie Première, La plume, Le Chum Rose, le Port a jauni, Cohue, Traction-Brabant, le Cafard Hérétique, la Grosse Revue, Squeeze, Microbes, l'Ampoule...

Elle a écrit Brut de coffrage une œuvre dramatique qui met en scène les témoignages d'habitants de l'Estaque-Riaux engagés dans les luttes ouvrières et la Résistance. Elle a ouvert le site : http://www.riotinto.fr dédié à la mémoire des usines.

Elle anime également des ateliers d'écriture créative dans des lieux divers : bibliothèques, associations, collèges, lycées... Elle intervient au Badaboum Théâtre à Marseille pour initier les enfants et les adolescents à l'écriture de plateau.